Led Zeppelin IV : Les secrets de la pochette

Written by on 9 août 2018

La pochette mythique du quatrième album de Led Zeppelin, disséqué par le biographe de Jimmy Page, Chris Salewicz.

Pochette album Led Zeppelin IV

Cover Led Zeppelin IV

Led Zeppelin IV ! Musicalement on vous a tout dit sur cette album mythique de l’histoire du Rock & Roll (http://radiocbgb.fr/led-zeppelin-iv-1971), mais sa pochette aussi est passé à la postérité.
Basé sur des entretiens avec Jimmy Page, les autres membres de Led Zeppelin, les ex groupies, des responsables de tournée, des musiciens de session et plus encore, Jimmy Page: La Biographie Definitive par Salewicz l’aficionado depuis les débuts de Led Zeppelin offre un regard depuis l’intérieur d’un des plus grands groupes de Rock. Musiciens à la fois importants et mystérieux.

Dans cet extrait, Salewicz se penche sur les mythes et les légendes entourant l’art de couverture du quatrième album classique de Led Zeppelin.

La Pochette (Cover)

En visitant un brocanteur à Reading, en direction de Headley Grange, avec Jimmy Page, Robert Plant découvrît une peinture du XIXe siècle d’un personnage rustique pliée par le fardeau qu’il portait sur son dos. Jimmy aurait immédiatement remarqué que cette figure ressemblait beaucoup à «Old George» Pickingill, qui etait connu pour avoir instruit Aleister Crowley dans les arts occultes.

Cette histoire est elle vraie ? Ou est-ce que l’image de cet homme a été créée spécialement pour l’album? De plus, bien que cette vieille figure soit considérablement plus ancienne, il existe une ressemblance marquée avec le personnage de la carte de tarot, les Dix de baguettes. The Ten of Wands peut être interprété comme le besoin de prendre des responsabilités et de faire pression, ce que Jimmy Page a certainement senti en travaillant sur ce nouvel album.
Quelle que soit sa provenance, il s’agit de l’image centrale qui figure sur la pochette du quatrième album de Led Zeppelin, apposée sur un mur de maison en décomposition et dominée par une tour de Birmingham. Presque invisible, il y a une affiche pour Oxfam qui se lit comme suit: «Quelqu’un meurt de faim tous les jours.» Led Zeppelin (ou plus probablement Jimmy Page, qui était fortement impliqué dans la conception de chaque pochette LP) prétendant porter le poids de l’éco monde sur leur dos ? Cela semblait être la lecture la plus claire, confirmée par le guitariste dans une interview avec Dave Schulps de Trouser Press en 1977: «Cela représentait le changement dans l’équilibre qui se passait. Il y avait l’ancien paysan et les blocs d’appartements ont été renversés. C’était juste une façon de dire que nous devrions prendre soin de la terre, ne pas la violer et la piller.

Led Zeppelin IV pochette avec affiche cachée

Led Zeppelin IV cover and back with oxfam

« La couverture était censée être quelque chose à savourer pour les autres plutôt que pour moi de tout dire, ce qui rendrait le tout plutôt décevant à ce niveau de votre propre aventure dans la musique », a-t-il déclaré à James Jackson. dans The Times en janvier 2010, indiquant à quel point les niveaux de pensée créative ont dépassé tous les domaines de Led Zeppelin, la suzeraineté personnelle de Jimmy Page.

Led Zeppelin symbols

Chaque membre de Led Zeppelin était représenté sur la manche par un sigil, un symbole ressemblant à une rune (alphabet germanique), un reflet clair des intérêts occultes de Page, ainsi que de Robert Plant (même si ceux-ci étaient moins obsessionnels), le penchant du chanteur pour les runes et autres oracles Vikings ont été solidifiées lors du voyage du groupe en Islande.
Ces symboles etaient conçus par chaque individu du groupe. Ceux de John Paul Jones et John Bonham sont inspirés de The Book of Signs de Rudoph Koch. L’image de Jones était adapté à celle d’un individu qui possédait à la fois confiance et compétence. Les trois anneaux entrelacés de Bonham représentaient l’homme, la femme et l’enfant – probablement de son mariage. À l’envers, l’image de Bonham est devenue le logo de la bière Ballantine, son brasseur local des Midlands (pour le plus grand plaisir du groupe) . Robert Plant a conçu sa propre image symbolique, une plume dans un cercle, une icône qui parlait beaucoup d’Amérindiens mais que le chanteur prétendait provenir de l’ancienne civilisation Mu.

Led Zeppelin symbols

Led Zeppelin symbols

Mais qu’en est-il de la rune de Jimmy Page? Le sigil connu sous le nom de Zoso, par lequel on appelait parfois Led Zeppelin IV avant que Jimmy lui-même ne l’adopte comme une sorte de sobriquet ? (Il a même nommé sa propre autobiographie photographique, publiée beaucoup plus tard, Zoso.) Comme on pouvait s’y attendre de la part de Jimmy Page, toujours précise et mesurée, les origines de Zoso étaient considérablement plus obscures.

L’influence d’Austin Spare

Ces dernières années, il est devenu connu que Jimmy Page est le plus grand collectionneur de peintures d’Austin Osman Spare, parfois décrit comme le plus grand artiste inconnu de Grande-Bretagne. Le travail qu’il a recueilli comprend le Portrait of the Artist de Spare 1907. Vous ne devriez pas être surpris d’apprendre que Spare n’était pas seulement un artiste visionnaire, mais aussi un philosophe et musicien occulte; il a été l’inspiration pour ce qu’on appelle maintenant la magie du chaos. L’une des spécialités de Spare était ses peintures sidérales, comme si vous regardiez un écran de cinéma de côté. En regardant les peintures de Spare, vous pouvez recevoir des impressions similaires à celles que vous entendez lorsque vous écoutez la musique de Led Zeppelin: des images du passé lointain associées à celles d’un futur de science-fiction lointain – ce que vous imaginez et ce que vous voyez sont également relié.

Austin Spare - Portrait of the Artist

Austin Spare – Portrait of the Artist

Spare était un fils de policier de Clerkenwell qui est devenu un prodige de la peinture pour adolescents, célébré dans des expositions alors qu’il était encore au Royal College of Art. Désaprouvé par le monde de l’art commercial, il s’est rebellé, vendant son travail à des soirées enivrées qui se faisaient passer pour des expositions dans les pubs du sud de Londres. Toujours passionné pa les notions de mysticisme et d’autres mondes, Spare – comme son mentor pendant un bref moment, Aleister Crowley – a prétendu avoir eu une expérience directe de l’existence de l’intelligence extra-terrestre. (Autour de l’enregistrement de Led Zeppelin IV, Spare a été défendu par Kenneth Grant, un protégé de Crowley, dans le populaire ouvrage d’encyclopédie Man, Myth and

Magic, qui a commencé à paraître en 1970.)

Parmi les diverses méthodes utilisées par Spare pour communiquer son art, il utilisait des sigils, influencés par les hiéroglyphes égyptiens. Il élaborera ces sceaux en condensant les lettres de l’alphabet dans ce qui a été décrit comme des «glyphes de désir schématiques, qui devaient être intégrés dans les pratiques posturales» – en d’autres termes, le yoga. Ces sceaux deviendraient ainsi des «monogrammes de pensée, pour le gouvernement de l’énergie». Spare cherchait à redécouvrir le concept évangélique du mot comme image complexe magique. Les « symboles sensibles » de Spare et son « alphabet du désir » situent cette magie médiatrice dans un cadre libidinal de proportions tantriques – c’est-à-dire cosmologiques « .

Également écrivain, dans son grimoire, The Book of Pleasure, Spare a parlé du Zos Kia Cultus, une philosophie de la magie qu’il a développée et qui se concentre sur son univers individuel et sur l’influence de la volonté du magicien. une façon de penser – influencée par Aleister Crowley – qui était très familière à Jimmy Page.

Et Zos, bien sûr, n’est qu’à une lettre de Zoso. Pour sa part, Jimmy Page a souvent soutenu que Zoso était uniquement destiné à représenter Saturne, la planète dirigeante de son signe solaire Capricorne, le chef du travail acharné, la volonté et la force adamantines, et les restrictions de renforcement nécessaires.

L’influence d’Austin Osman Spare sur le choix de Rune – ou sigil – de Jimmy Page semble assez claire.

 

L’interieur de l’album

Les éléments occultes de la pochette existent aussi sur l’image en double page central. Une peinture qui était une retouche de l’ermite, la neuvième carte des arcanes majeurs du pack de tarot Rider Waite, qui représente Prudence. Le bâton de l’ermite est un symbole de son autorité. L’ermite représente un personnage qui a acquis ou cherche à acquérir la sagesse afin de mieux guider les autres en utilisant sa lanterne. Comme vous pouvez l’imaginer, Jimmy Page se serait peut-être déjà perçu ainsi. Dans le film de Led Zeppelin de 1976, The Song Remains the Same, il choisissait un tel personnage comme une représentation de lui-même.

Led Zeppelin IV pochette interne

Led Zeppelin IV inside cover

Il convient de garder à l’esprit que, alors que ces choses pour Jimmy Page voient le jour, les ermites, malgré leurs énergies positives et inspirantes, mettent en garde contre l’isolement qui pourrait lui être préjudiciable à certains moments. Il est très important qu’il s’efforce toujours d’atteindre le juste équilibre. L’Ermite nous invite à découvrir la sagesse et les progrès qui accompagnent l’étude. La carte indique également que l’Ermite est une personne intègre, mais qu’il a peur de faire confiance aux autres et d’exprimer complètement ce qu’il ressent – tout comme Jimmy Page était poli au point d’être parfois un peu ennuyeux. La peinture de l’ermite sur la manche intérieure était réalisée par un ami supposé de Jimmy Page, appelé Barrington Coleby. Il n’y a aucune trace d’aucune de cette personne, et nombreux ceux qui pensent que le vrai peintre n’est autre que Jimmy Page lui-même.

Malgré tout, l’image de Jimmy Page comme reclu du rock’n’roll, avec ses potions et ses sorts dans sa haute tour, a quelque chose de très attrayant et romantique.

 

Jimmy PAge biographie

Jimmy Page – The Definitive Biography

 

 

Source : https://www.loudersound.com/features/the-secrets-of-led-zeppelin-iv-from-ecology-to-the-occult

Toujours classé parmis les plus belles pochettes d’album :
https://www.senscritique.com/top/resultats/Les_plus_belles_pochettes_d_albums/345526

La critique de l’Album : http://radiocbgb.fr/led-zeppelin-iv-1971


Reader's opinions

Leave a Reply

Your email address will not be published.



Continue reading

Current track
Title
Artist