John Lennon : son meurtrier reste en prison

Written by on 24 août 2018

Pour la dixième fois, Mark David Chapman s’est vu refuser la libération conditionnelle. Il continuera de purger sa peine de 20 ans à vie au centre correctionnel de Wende, à Alden, New York, pour le meurtre de John Lennon en 1980.

Selon le New York Times, la commission des libérations conditionnelles a déclaré dans sa décision que sa libération « serait incompatible avec le bien-être et la sécurité de la société et déprécierait la gravité du crime au détriment du respect de la loi ». « Vous avez certes soigneusement planifié et exécuté le meurtre d’une personne mondialement connue sans autre raison que de gagner en notoriété », ont-ils poursuivi. « Bien que la vie de personne ne soit pas plus précieuse que la vie d’un autre, le fait que vous ayez choisi quelqu’un qui était non seulement une personne de renommée mondiale et aimé par des millions de personnes d’autres, vous avez fait preuve d’un mépris total pour le caractère sacré de la vie humaine et la douleur et la souffrance des autres. « 

Ils ont ajouté que la libération de Chapman, âgé de 63 ans, suggérerait non seulement que son crime était moins grave qu’il ne l’était, mais a également reconnu que sa propre sécurité était en danger, car quelqu’un pourrait potentiellement chercher à lui faire du mal. Chapman est admissible à la libération conditionnelle tous les deux ans depuis 2000. Il peut présenter une nouvelle demande en 2020.
Au début du mois, l’épouse de Chapman, Gloria Hiroko Chapman, a déclaré qu’il s’était rendu à New York deux mois plus tôt avec l’intention de tuer Lennon dans l’espoir qu’il «se ferait un nom». Il lui dit que seul son amour pour elle l’en avait empêcher et qu’il avait jeté son arme dans l’océan. Alors, quand elle a entendu la nouvelle en regardant la télévision, elle a su que c’était son mari qui l’avait tué. « Ma vie a radicalement changé cette nuit-là. J’étais maintenant Mme Mark David Chapman, l’épouse d’un meurtrier et non pas n’importe quel meurtrier mais une victime connue et aimée par des millions de personnes à travers le monde. »

John Lennon qui signe un autotographe à Mark Chapman quelques heures avec sa mort.

Rappel de son assassinat : C’est en revenant d’une session d’enregistrement aux Record Plant Studios avec son épouse, Yoko Ono que John Lennon est assassiné. Il se trouve à l’entrée de l’immeuble où il réside, lorsque Mark David Chapman vide sur lui le barillet de son revolver.38 Special. Le chanteur, âgé de 40 ans, est déclaré mort à son arrivée au St. Luke’s Roosevelt Hospital Center. Peu après l’annonce de la mort par les radios locales, des foules se massent devant l’hôpital et le Dakota Building.

Tagged as

Reader's opinions

Leave a Reply

Your email address will not be published.



Current track
Title
Artist